English

Merci à Marc Wolvin, une des pères fondateurs du rugby en Outaouais pour l'histoire
divertissante et étonnamment précise
du rugby dans notre région.

Le rugby des Gladiateurs est le rugby de l’Outaouais. Cela a commencé en 2004 avec la création de Rugby Outaouais, ainsi qu’un groupe des garçons et des filles U18 qui jouent au rugby l’été (Rugby Outaouais servirait comme association parapluie sous laquelle plusieurs programmes de rugby dans la région ont eu l’opportunité de cultiver ou opérer, incluant nos équipes civiques, les ligues et les équipes d’écoles, et les initiatives provinciales.) Nous serons toujours reconnaissant de nos amis, familles et bénévoles à travers les années, et à Loisirs Sport Outaouais, un partenaire financier clé dans les années débutantes. Veuillez noter qu’il y avait du rugby dans la région avant 2004, mais pas beaucoup :
  • Une équipe masculine, les Hull Flyers, jouaient contre les équipes d’Ottawa dans les années 1930 (peu savent que cette équipe a créé le club sociale et sportif Hull Volant!).
  • Une équipe d’école secondaire (Philemon Wright) a participé dans la ligue d’Ottawa à la fin des années 1970 et début des années 1980.
  • Quelques athlètes locales traversent la rivière à chaque année pour jouer avec les clubs d’Ottawa
Les Gladiateurs a été officiellement créé avec l’union, en 2015, du club des juniors de Rugby Outaouais, le club de minis de Chelsea Rugby ainsi que du club des séniors de Hull Volant. Plusieurs de nos joueurs viennent des collèges où les programmes ont été développés, et où les entraineurs sont des membres du club. Une philosophie de ‘s’amusez en premier’ se répand à travers nos programmes et a produit d’excellents souvenirs de rugby. Nous pouvons même se vanter sur le terrain : Notre équipe séniore féminines a participé dans deux championnats de ligue.  Nos juniors ont gagné un Jeux du Québec, un championnats U18, et un FRQ junior au rugby à 7. Nos minis ont gagné plusieurs tournois de jeunes à travers les années. Plus d’une douzaine de nos athlètes ont représentés et ont excellés du côté provincial. Sept de nos athlètes locales ont joué pour le Canada (Keegan Watcham-Roy, Natasha Watcham-Roy, Patrick Lynott, Fabio Moniz, Pamphinette Buisa, Sasha Guedes and Thomas Davidson). Natasha Watcham-Roy est devenue la première joueuse séniore à jouer pour le Canada quand elle a joué pour l’équipe du rugby à 7 pour le Canada en 2014, et en gagnant une médaille de bronze aux Olympiques de Rio en 2016. (Incoryablement, tous ces athlètes ont gradués de l'école secondaire Philemon Wright - féliciations aux entraineurs du club Mosher et Holmes!)

Chronologie

2004
Rugby Outaouais est créé pour promouvoir et développer le sport du rugby en Outaouais – l’architecte principal est Marc Wolvin (alias ‘Godfather’, qui sera impliqué dans le développement de plusieurs programmes dans les années à suivre). Avec les entraineurs Kirk Finken, Andrew Matsukubo et Gord Tennant, les garçons et les filles U18 participe dans un nouveau programme ‘régional’ FRQ – on est un des seulement cinq régions qui participe, aidant à lancer cette initiative. Un de nos premiers matchs est un tournoi secondaire d’exhibition à Montebello (école Sedbergh) – et oui, Alex Lepage fait partie de cette équipe. L’avenir semble prometteur : seulement 2 joueurs ne sont pas présents pour l’autobus de 6h et la majorité des joueurs chantent en revenant à la maison. Mais le début n’est pas facile : les filles doivent jouer avec des gilets empruntés; notre premier match à la maison doit être déplacée parce que l’équipe visiteur refuse de jouer sur notre terrain de granite avec des syringes (ok, il y en avait seulement une, mais de toute manière nos avons eu besoin de se dépêcher d’aller à Mont-Bleu pour refaire notre premier terrain de soccer); et les garçons n’ont pas gagné jusqu’à la toute fin. Une première saison faible en victoires est pleine de nouvelles aventures, amitié et d’amusement… Après tout, ceci est du rugby. 

2005
Les filles reçoivent leurs propres uniformes. Nous créons une ligue secondaire dans le RSEQ avec 4 écoles qui participent (Philemon Wright, Darcy McGee, Sedbergh et St-Alexandre). Le mini-rugby est lancé en automne à Chelsea avec Wolvin, l’incroyable (et serveur de longue durée) entraineur des juniors Dennis Walker, et Rob Burr à la barre – le point culminant étant d’aller à Barrhaven. 

2006
Le Mirage est créé avec Nicolas Dugal comme inspiration principale. Un groupe d’homme enthousiaste, la majorité ayant aucune expérience apprennent beaucoup. Ce qui leur manque en compétence (aucune victoire) il compense en ‘esprit’ – prenant facilement le derby de carton rouge de la saison. Ils ont aussi les meilleurs uniformes de tous les temps. Les minis gagnent leur premier tournoi à Montréal à l’aide des séniors à venir Michael Wolvin, Scott Thompson, Tate et Keil Walker. Natasha joue son premier match en tant que junior à l’âge de 14 ans!

2007
Bienvenue Didier Peries! Didier inclut Grande Rivière dans la ligue secondaire et devient une force directrice infatigable dans le rugby de la région pour les années à venir. Malgré le fait que son école ne s’approche que rarement à une victoire d’un titre, ses joueurs sont TOUJOURS plein de leçons de vie.

2009
Le rugby arrive aux collèges. Un programme d’exhibition féminin est introduit au Cégep Héritage (et inclut les filles du Cégep de l’Outaouais!). Le Mirage gagne un incroyable premier match éliminatoire – avec seulement 12 joueurs sur le terrain! Malheureusement, l’équipe ‘laisse tout sur le terrain’ et se dissous à la fin de la saison.

2010-2013
Un groupe de femmes ayant des liens avec les programmes juniors ainsi que collégiales commence un mouvement pour créer un équipe masculine et féminine qui feront partie de l’EORU. On se joint au club sociale et sportif Hull Volant avec leurs racines historiques du jeu dans la région, prenant leur nom. Steph Smith, Parisa Sarah, Jean-Francois Gaudreau guide; Stuart Robinson et Nick Mosher entraine. Natasha, Brody, Samantha, Bruno, Dillon, Georges, Mylene et plusieurs autres commencent à bâtir un ‘club’. Les filles sont exceptionnelles sur le terrain leur première saison et se rendre en finale de ligue pour la troisième division de FRQ. Elles vont au tout premier voyage de club au tournoi de rugby à 7 à New York. Les hommes se rendent en séries éliminatoires en troisième division de l’EORU. Le Cégep de l’Outaouais commence un programme qui ne dura seulement deux ans (on va réessayer!). Les meilleurs jeux pendant cette période sont hors du terrain… Après tout, ceci est du rugby.

2014
C’est la naissance des Gladiateurs. On unit une variété de programmes sous un nom et un comité exécutif pour optimiser les ressources et le potentiel de la région. Signature de certains agents libres : Nick Mosher s’engage à jouer après avoir entrainer pour plusieurs années (… et ENSUITE il demande à sa femme – ce gars peut encore jouer, mais doit améliorer ses tactiques! Il joue une demi saison comme compromis… fantastique). Didier devient président de Rugby Outaouais, qui continue à opérer en tant qu’association régionale de rugby. 

2015
Stephanie Crawley arrive, et entraine l’équipe masculine séniore! Ensuite elle offre de guider le club. Avec de la grâce et de la vision, elle va devenir le meilleur président de tous les temps. Bryce Thomassin arrive aussi, en premier en tant que coach inspirant pour le club et les équipes collégiales, et ensuite en tant que support de formation (on attend encore son premier MATCH dans l’uniforme des Gladiateurs au moment de la rédaction). Avec un grand nombre d’amis et de familles et des membres qui aident, on devient un ‘vrai’ club avec le plus beau soutient administration de tous les temps! Nos hommes joignent la ligue de développement de la FRQ en finissent avec une saison (im)parfaite pour rugby Outaouais (0-10, mais tout le monde se rappelle qu’on menait dans 7 de ces matchs) – c’est une équipe jeune et très talentueuse avec beaucoup de potentiel. Trois de nos équipes nourricières, guidé par les entraineurs des Gladiateurs, se rendent aux matchs de championnats : nos garçons ‘élites’ U16 du secondaire gagne le FRQ Junior de rugby à 7; nos garçons U18 ont scoré 3 essais en 5 minutes pour égaliser contre Kingston en finale d’EORU, mais perdent en temps supplémentaire; l’équipe masculine du Cégep Héritage gagne en demi-finale mais perd contre John Abbott dans leur toute première finale dans le RSEQ.

2016
Le club obtient un cabanon! Les hommes ont des joueurs, et gagnent 4 matchs! Les femmes n’ont pas beaucoup de joueurs, mais ont beaucoup de détermination : elles se rendent en finale de la première division de l’EORU! Parisa devrait être Joueuse/Entraineur/Organiseur de l’année du monde! Natasha gagne une médaille de bronze aux Olympiques de Rio. 

2017
L'éqiope sénior femme finit deuxième dans la ligue, et se rendent en demi-finale un excellent début pour leur première année dans la ligue FRQ. Les hommes séniors se rendent en finale et finissent troisième dans la ligue, un grand accomplissement pour le club dans leur première année dans la Division 3 Provinciale. Filles et garçons U18 ont de la misère à avoir assez de joueurs mais le groupe d'athlètes qui est présent joue très fort, et démontre à quel point le groupe de Glads est bon. Les filles U14 dominent dans leur division, montrant à tout le monde que nos jeunes joueuses seront d'excellentes joueuses quand elle deviendront des femmes séniors. Le programme des minis ont de la misère mais nous anticipons ce qui arrivera en 2018 sous la direction de Steph Crawley.

2018
À suivre...

2019
À suivre...

2020
À suivre...